poisson Mahi-Mahi
29.01.2021 Goniomètre

Le goniomètre Argos récupère des données d’un poisson taggué et mangé par un prédateur

Une équipe de scientifiques a récemment récupéré un tag « pop-up » Argos à l’aide du goniomètre. Grâce à cet instrument, elle a obtenu des données surprenantes, qui indiquent un incident de prédation.

 

Le coryphène ou mahi-mahi (Coryphaena hippurus) est un poisson de surface que l’on trouve dans les eaux tempérées, tropicales et subtropicales du monde entier.

Mahi-mahi with Argos tag
Coryphène(~75 cm FL) équipé avec un tag “pop-up”. La flèche indique la position de la bouche et de l’œil.

Il existe peu d’informations sur les effectifs de la population de coryphènes. C’est pourquoi des chercheurs du Centre de Recherche en Biologie Marine Orientale de l’Institut de Recherche sur la Pêche de Taïwan ont commencé une étude sur leurs préférences d’habitat et leurs déplacements.

Au cours de cette étude, les scientifiques ont marqué un coryphène capturé à la palangre à l’est de Taïwan avec un tag « pop-up » Argos le 18 novembre 2020.

 

 

L'équipe récupérant le tag grâce au goniomètre Argos
L’équipe récupérant le tag grâce au Goniomètre Argos

Libération anticipée

Après cinq jours et demi, le tag a fait surface et a transmis des données archivées et en temps réel aux satellites Argos le 24 novembre 2020.

Les localisations Argos ont permis le lancement de la mission de « sauvetage ». Le lendemain, la balise a été physiquement récupérée, au nord de Taïwan le 25 novembre 2020 à l’aide du goniomètre Argos, un outil conçu par CLS spécifiquement pour trouver les balises Argos actives sur le terrain, exactement comme pour ce poisson lune. Une fois retrouvée, l’équipe a commencé à analyser les données pour expliquer les raisons de cette libération anticipée.

 

Un Goniomètre, c’est quoi?

 

 

données indiquant incident de prédation
Données de profondeur (en haut), intensité lumineuse (au milieu) et température (en bas)

Des résultats surprenants

Les données de température, profondeur et l’intensité lumineuse ambiante extraites de la balise récupérée indiquaient des mouvements verticaux normaux après le marquage jusqu’à un changement soudain.

Les données archivées montraient, le 19 novembre 2020 vers 15h49, une forte baisse de l’intensité lumineuse ambiante, ainsi que des changements significatifs dans les profils de température et de profondeur. Sur cette base, l’hypothèse la plus probable semble être que le tag a été ingéré par un prédateur alors qu’il était encore attaché au mahi-mahi.

39 heures plus tard, l’enregistrement était à nouveau normal pour un tag à la surface, ayant probablement été régurgité.

 

Requins

Peut-on déterminer quel était ce prédateur ?

Après analyse, les scientifiques ont pu réduire la liste des prédateurs potentiels.

Après avoir fait des recherches, leur interprétation est qu’un grand prédateur ectothermique (comme une espèce de requin) a certainement ingéré le tag. En effet, les données de température enregistrées à l’intérieur de l’estomac d’un prédateur endothermique auraient été relativement stables, ce qui n’est pas le cas ici.

La comparaison des schémas de plongée de ce prédateur inconnu avec une base de données de ceux de plusieurs espèces de requins pélagiques et de téléostéens, établie à partir d’études publiées précédemment, à l’aide de techniques de regroupement, pourrait éventuellement réduire la liste des prédateurs possibles.

Contacter l’équipe Argos

 

Références

  • Lin, S. J., W. C. Chiang, M. K. Musyl, S. P. Wang, N. J. Su, Q. X. Chang, Y. S. Ho, I. Nakamura, C. T. Tseng, and R. Kawabe. 2020. Movements and habitat use of dolphinfish (Coryphaena hippurus) in the East China Sea. Sustainability 12: 5793.
  • Lin, S. J., M. K. Musyl, S. P. Wang, N. J. Su, W. C. Chiang, C. P. Lu, K. Tone, C. Y. Wu, A. Sasaki, I. Nakamura, K. Komeyama, and R. Kawabe. 2019. Movement behaviour of released wild and farm-raised dolphinfish Coryphaena hippurus tracked by pop-up satellite archival tags. Fisheries Science 85:779-790.
  • Musyl, M. K., R. W. Brill, C. H. Boggs, D. S. Curran, T. K. Kazama, and M. P. Seki. 2003. Vertical movements of bigeye tuna (Thunnus obesus) associated with islands, buoys, and seamounts near the main Hawaiian Islands from archival tagging data. Fisheries Oceanography 12:152-169.
  • Musyl, M. K., R. W. Brill, D. S. Curran, N. M. Fragoso, L. M. McNaughton, A. Nielsen, B. S. Kikkawa, and C. D. Moyes. 2011. Postrelease survival, vertical and horizontal movements, and thermal habitats of five species of pelagic sharks in the central Pacific Ocean. Fishery Bulletin 109:341-368.