14.06.2019 Suivi des animaux

Bonne journée mondiale des tortues marines

La beauté des tortues de mer ainsi que leur importance dans les écosystèmes marins est fêté dans le monde entier le 16 juin.  CLS, opérateur unique du système Argos depuis 1986, profite de cette occasion pour saluer le travail des scientifiques qui œuvrent au quotidien pour la protection et la compréhension de ces espèces partout sur le globe.

Le système Argos est l’une des principales technologies déployées par les scientifiques et les personnes œuvrant pour la conservation de ces espèces. Il permet d’identifier les zones d’alimentation, de nidification, ou de suivre les tortues tout au long de leurs migrations. En 2018, plus de 1,000 tortues marines ont été suivies avec le système de télémétrie par satellite Argos. Les informations ainsi récoltées sont cruciales pour la réflexion sur les stratégies de protection des tortues marines. Elles aident aussi à sensibiliser le public à la vulnérabilité de ces animaux.

Suivre les migrations

Depuis les premiers suivis de tortues marines par Argos en 1982, les scientifiques ont  équipé des individus des 7 espèces avec des balises du système satellitaire.

Néanmoins, sur les sept espèces de tortues marines, six d’entre elles sont aujourd’hui menacées d’extinction (source WWF).

Les tortues marines migrent sur de longues distances – Le programme de suivi de Damien Chevallier, chercheur au CNRS-IPHC, a  montré qu’ une tortue luth a parcouru plus de 20.000  km, de la Martinique au large des côtes sénégalaises (près du Cap vert).

Tous les jours, de nouvelles connaissances sur le comportement des tortues marines sont découvertes par les chercheurs, notamment grâce aux mesures relayées par les balises Argos. Vous trouverez ci-dessous une sélection d’articles mettant en avant le travail des scientifiques qui utilisent Argos pour mieux comprendre et protéger ces animaux.

Le suivi des tortues de mer par satellite : Défis et opportunités

Cet article fascinant de Graeme C. Hays du Centre pour l’écologie intégrative de Deakin Univserity et Lucy A. Hawkes du Collège des sciences de la vie et de l’environnement de l’Université d’Exeter, a été publié dans Frontiers in Marine Science [Hays GC et Hawkes LA, 2018]. Il explore 25 années d’études des suivis par satellite des tortues marines. Il met en évidence les évolutions dans les technologies de suivi par satellite Argos et la manière dont les données ainsi récoltées sont utilisées pour répondre à des questions clés de conservation des espèces. Il examine également les opportunités qui découlent d’une meilleure résolution spatiale des données, de la robustesse et de la miniaturisation des balises, et de la disponibilité croissante des données environnementales. Pour conclure, les auteurs soulignent le potentiel énorme des études « big data » et l’importance du partage des données. À lire impérativement ! (article en anglais)

En savoir plus

 

Understanding the tracking of three loggerhead turtles with ocean data

loggerhead turtle
Copyright Aquarium La Rochelle SAS.

Florence Dell’Amico de l’Aquarium La Rochelle (Centre d’Études et de Soins pour les Tortues Marines CESTM, France) montre comment, en combinant les suivis satellite Argos avec des données d’environnement, en particulier de hauteurs de mer, on obtient de nouveaux indices sur le comportement des tortues caouannes, et notamment Icare, relâché en 2018 et Antioche, suivie en 2009-2010. David March, du SOCIB aux Baléares montre également ce type de corrélations entre environnement et trajets des animaux sur la tortue caouanne Vita, en Méditerranée (relâché en 2018).

 

En savoir plus

 

Le système Argos contribue au Plan National d’Action (PNA) pour la préservation des tortues marines aux Antilles

Aux Antilles françaises, cinq espèces de tortues (tortue imbriquée, tortue verte, tortue luth, tortue caouanne, tortue olivâtre) sont menacées. Trois sont suivies de près par les autorités nationales et locales. Damien Chevallier, IPHC-CNRS, révèle les distances incroyables parcourues par l’une de ces tortues luth.

 

En savoir plus