01.09.2015 Le programme argos dans le monde

Les données argo pour valider les données bathymétriques : une complémentarité à l’étude.

L’ensemble des données bathymétriques alimentent de façon très significative les modèles océaniques. Ces données précises sur la profondeur de l'eau sont nécessaires pour étudier la dynamique des océans. 

Une large gamme de données bathymétriques est désormais disponible, avec différentes couvertures, résolutions et précisions. Avec l’avènement de l’altimétrie satellitaire à la fin des années 1990, la qualité et la résolution de ces données se sont nettement améliorées au niveau hauturier, mais en ce qui concerne les eaux de faibles profondeurs, de nombreuses incertitudes subsistent et c’est sur ces territoires côtiers qu’une échelle spatiale plus fine serait nécessaire. Il convient donc d’améliorer l’ensemble des données bathymétriques des régions peu profondes afin d’améliorer les performances globales des modèles océaniques. Les données collectées par les flotteurs Argo peuvent constituer une nouvelle source d’information pour valider ces données, comme l’explique Udaya Bhaskar. 

Le programme Argo

Argo est un programme international au sein duquel 3.000 flotteurs profileurs ont été déployés dans les océans et mers du globe. Ces flotteurs mesurent la température et la salinité des océans de la surface jusqu’à 2000 mètres de profondeur. Autonomes et enclins à dériver avec les courants de surface et à leur profondeur de stationnement, ces flotteurs ont tendance à s’échouer. Dans certains cas, assez rares, les données des flotteurs échoués peuvent être utilisées en comparaisons croisées avec la bathymétrie. Un essai de ce type a été réalisé à l’aide d’un flotteur Argo (WMO 2901253) déployé par l’INCOIS (Inde) dans le Golfe du Bengale.

Ce flotteur APEX-9A a été déployé au Nord du Golfe du Bengale (90º E, 19º N) et, détail intéressant, il a dérivé le long de la bordure du plateau et du talus continental d’où proviennent les données de profondeur. La Figure 1 montre la trajectoire du flotteur. Le profil des données de profondeur (fixée initialement à 2000 dbars) provenant de ce flotteur et qui peuvent être considérées comme des données bathymétriques, a été obtenu à partir des données de localisation des satellites ARGOS.

Les données de la classe de localisation (fixée par les satellites Argos) sont également utilisées pour déterminer la bonne position tout en obtenant les données de profondeur. Les données de pression enregistrées par le flotteur Argo sont converties en estimations de profondeur à l’aide de l’algorithme décrit par Saunders et al., (1981) avant de procéder à la comparaison. Les données ainsi obtenues sont comparées avec les meilleurs ensembles de données bathymétriques existants, à savoir, Etopo2 modifiés, GEBCO, Smith & Sanwel. 

Argos Forum #80

Le programme Argos dans le monde