jeunes ours polaires
18.02.2021 Actualités et événements Argos

Retour d’expérience sur le terrain : Kinéis – l’avenir d’Argos

 “Le nouveau système semble très prometteur pour nous. Je pense qu’il s’agit d’un grand pas en avant, d’une avancée majeure qui arrive à un moment critique pour la conservation des ours polaires, alors que le climat continue de se réchauffer. Nous sommes de plus en plus mis au défi de minimiser notre impact sur les animaux que nous étudions, et cet outil nous aidera certainement dans cette direction.” – Dr. Andrew Derocher

Le Docteur Andrew Derocher, professeur de biologie à l’université d’Alberta à Edmonton, étudie les ours polaires depuis 1984. En 1985, il a déployé son premier collier satellite Argos et depuis, il a marqué environ 400 ours avec des colliers Argos et 80 avec des tags oreille Argos

En tant que pionnier de l’utilisation d’Argos pour la recherche sur les ours polaires, nous avons pensé que ce serait une excellente occasion de connaître son point de vue sur la prochaine constellation de Kinéis et ce qu’elle signifiera pour sa recherche et la conservation des ours polaire.

 

 

tag d'oreille ArgosComment le suivi par satellite a-t-il amélioré vos connaissances jusqu’à présent ?

Une grande partie de notre recherche utilise le système ARGOS pour fournir des informations sur l’utilisation de l’habitat, les mouvements, le comportement, la survie des petits, les zones de mise bas, la délimitation des populations et les effets de la perte de la glace de mer. Les colliers satellitaires Argos et les tags oreille sont la pierre angulaire de la recherche dans mon groupe.

 

 Envie d’utiliser Argos?

 

 

 

Kineis le futur d'ArgosEn 2023, Kinéis lancera une toute nouvelle constellation de 25 nano-satellites avec des charges utiles Argos à bord. En quoi ces nouvelles capacités vous aideront elles à surmonter certains des défis auxquels vous êtes confrontés aujourd’hui ?

“La première chose est que tout ce qui peut rendre les balises plus petites sera un énorme avantage. C’est moins invasif, moins gênant pour les ours..”

“Une autre chose importante est qu’avec un temps de revisite plus faible, notre temps de transmission sera réduit et ce sera un grand essor car l’une de nos plus grandes limitations est l’énergie de la batterie. Donc, si nous pouvons réduire le temps de transmission tout en obtenant des corrections fiables, cela augmenterait la durée de vie de la batterie, ce qui signifie plus de données et ce serait tout simplement génial.”

La communication bidirectionnelle serait également utile car il y a certains moments et certains endroits où il serait intéressant d’obtenir une augmentation de la fréquence des informations. Par exemple, nous avons des questions sur les ours qui utilisent certains types d’habitats comme les polynies (étendues d’eau libre dans la glace de mer) et l’une des questions est de savoir s’ils y chassent ? Ou s’agit-il simplement d’un obstacle ? Donc, pour ce genre de questions, si nous pouvions envoyer une commande pour augmenter la fréquence de transmission pendant les 3 prochains jours, nous pourrions obtenir plus de données en temps réel. Ou si un ours se dirige vers une communauté, nous pourrions augmenter la fréquence de transmission afin d’être mieux préparés pour une action de gestion et les gens sauront où se trouve l’ours, et les communautés pourront être informées.”

 

En savoir plus sur la nouvelle constellation

 

 

 

Enfin, pouvez-vous nous donner un fait amusant tiré de vos recherches jusqu’à présent ?Andrew Derocher

Un ours a parcouru 11 686 km en 798 jours et le suivi le plus long a duré un peu plus de 3 ans. Merci Andrew, d’avoir pris le temps de nous donner votre avis.