ARGOS-ACOS : a near real-time climate observation system for high latitudes
27.11.2015 Oceanographie, météorologie et climatologie

ARGOS-ACOS : Un système d’observation pour le climat dans les hautes latitudes

Observations des hautes latitudes relayées par le système Argos-3

L’Arctique se réchauffe quasiment deux fois plus vite en moyenne que le reste de la planète. Des réactions éloignées à ce réchauffement ont été observées sur les continents voisins au cours de la dernière décennie et sont désormais au centre des études sur le climat. Les scientifiques ont observé que des épisodes froids ainsi que d’autres phénomènes climatiques saisonniers se propagent de l’Arctique vers les continents avec un décalage d’une à deux semaines. Aussi l’acquisition de données en quasi-temps réel présente un intérêt considérable, car elle permet de valider les prévisions à moyen terme et aide à comprendre l’interaction entre l’atmosphère et la surface terrestre sur les continents, comme l’explique Yoshihiro Iijima, de l’Institute of Arctic Climate and Environmental Research (JAMSTEC).

Pour en savoir plus, lire ArgosForum #81:

ArgosForum 81