20.03.2019 Flash Info

Des balises Argos pour délimiter les zones polluantes en Océan Atlantique

Le CEPPOL, le Centre d’expertises pratique de lutte contre la pollution de la Marine Nationale, utilise des balises Argos pour délimiter des zones polluantes lorsqu’un accident en mer relâche une pollution par hydrocarbures. C’est le cas dans l’Océan Atlantique depuis le 13 mars dernier, suite au naufrage du navire italien, Grande America, qui a vidé 2.200 tonnes de fioul lourd dans les eaux françaises.

Des bouées Argos pour suivre la dérive des pollutions

Actuellement, une dizaine de balises, dont six balises Argos de type SLDMB (CODE) dérivent dans l’Atlantique pour aider les experts du CEPPOL à suivre les évolutions des zones polluantes. Des avions Falcon 50 de la Marine Nationale ont déployé les premières balises dès le mercredi 13 mars à minuit, à des endroits stratégiques. Ces données alimentent les modèles du comité de dérive. Ces informations sont nécessaires pour coordonner le déploiement des mesures anti-pollution.

Des données disponibles sur ArgosWeb

Les balises sont programmées pour envoyer une position GPS toutes les 30 minutes, ainsi que des mesures de la température de l’eau.  CLS traite les données dans son centre opérationnel à Toulouse et les rendent disponibles à travers l’interface de visualisation ArgosWeb. Le CEPPOL peut associer les trajectoires de ces balises avec des informations sur les conditions océanographiques disponibles à travers ArgosWeb.

A propos du CEPPOL

CEPPOL

La Marine nationale française, responsable de la prévention et de la lutte contre les pollutions, dispose du CEPPOL pour l’assister dans cette mission. Le centre d’Expertises Pratiques de Lutte Antipollution est basé à Brest par nécessité pratique – recettes des matériels en mer, entraînement régulier avec les BSAD, tests de nouvelles méthodes de lutte. Le centre d’expertises a un rôle central et national pour la lutte en mer contre tous les types de pollutions (hydrocarbures, chimiques, conteneurs ; sont exclues les pollutions d’origine radioactive ou générées par l’introduction d’une énergie dans le milieu marin).
Le CEPPOL est ainsi chargé de préparer la marine nationale à ces responsabilités environnementales et d’apporter soutien et expertise aux autorités maritimes et responsables opérationnels dans les opérations de lutte. http://www.ceppol.fr/fr/