What future for Crozet island’s king penguins?
02.12.2015 Suivi des animaux

Quel avenir pour les manchots royaux de l’archipel de Crozet ?

Caractérisation et modélisation de l’habitat d’alimentation des manchots royauxPhoto Thibault Powolny

Prévoir l’impact des changements environnementaux à venir sur la biodiversité représente aujourd’hui un défi majeur pour les écologues. C’est particulièrement vrai dans les régions polaires où le changement climatique évolue plus vite et plus radicalement que partout ailleurs dans le monde. Dans un article initialement publié dans la revue « Proceedings B of the Royal Society of London » en 2012, Clara Péron et ses collègues ont étudié l’impact du réchauffement prévu de l’océan Antarctique sur une population de manchots royaux vivant sur l’archipel de Crozet, une localité subantarctique française. Elle a utilisé une base de données unique englobant les données de suivi Argos sur les trajets en mer des manchots collectées de 1992 à 2008 par Charles-André Bost du Centre National de La Recherche Scientifique (CNRS). Ce travail lui a permis de concevoir des modèles d’habitat et de prévoir l’effet du réchauffement de la planète sur le comportement de prospection alimentaire du manchot royal. Les résultats suggèrent que le réchauffement de l’océan Antarctique pourrait représenter un défi important pour ces prédateurs supérieurs marins dans le nord de leur répartition.

Extrait de Proceedings of the Royal Society’ of London B, Vol. 279, Clara Péron, Henri Weimerkirsch et Charles André Bost, Poleward shift of king penguins’ (Aptenodytes patagonicus) foraging range at the Crozet Islands, southern Indian Ocean, Pages 2515- 2523, 25 mai 2012, avec la permission de Rightslink. Lire l’article

Pour en savoir plus :

ArgosForum #81

Suivez-nous :

Tagboard #COP21CLS

Facebook