Le mystère du Milan noir suisse
26.03.2012 Suivi des animaux

Le mystère du Milan noir suisse

Les milans noirs une espèce bien mystérieuse.

Il est encore difficile de connaître toutes les particularités des milans noirs car ces oiseaux ressemblent comme deux gouttes d’eau au milan parasite très abondant dans le désert du Sahel.

Le suivi grâce à la balise 22 grammes d’Argos

Afin d’en savoir un peu plus sur ce rapace et sa migration, le scientifique Adrian Aebischer a équipé 3 jeunes milans (Salam, Milou et Kundera)  de balises Argos 22 grammes. Son équipe a dû  grimper à 32 mètres de haut pour sortir les milans de leurs nids et installer leurs balises.

Le suivi Argos permet, via les satellites, de connaître au mètre près la localisation de ces milans. Grâce au blog d’Adrian  Aebischer nous pouvons suivre leurs trajets  depuis le 12 juin 2011 : jour de l’installation d’une balise Argos sur Salam.

Un suivi des milans en continu et précis via Argos

Une carte détaillée permet de visualiser le trajet migratoire de Milou et Salam équipés de leur petite balise. Le troisième oiseau, Kundera n’a pas survécu à la période très dangereuse qui suit l’envol du nid.

Le voyage de Salam

Salam, de son coté,  a séjourné en Mauritanie (région de Brakna), au Sénégal et en Afrique tropicale. A présent il s’est installé au Sénégal à Tabakouta, non loin de la coté atlantique

Le voyage de Milou

Milou, quant à lui, séjourne depuis des semaines entre Dakar et la forêt située au nord de la ville.

Retour en Europe ?

« Nul ne sait si Salam et Milou reviendront en Europe ces prochaines semaines » (Revue La Salamandre n°208 – février 2012)

Aujourd’hui ces deux oiseaux se sont installés au Sénégal et nous ne savons pas s’ils reviendront en Europe.  Si vous souhaitez en savoir plus sur le trajet de Milou et Salam vous pouvez vous rendre sur le blog d’Adrian Aebischer sur www.milan-noir.net

Aujourd’hui, il est enfin possible grâce au suivi satellite d’en savoir un peu plus sur cette espèce qui était jusque là un mystère pour les scientifiques.