penguins group
22.04.2020 Suivi des animaux

5 chiffres clés à l’occasion de la Journée mondiale des Manchots

Le 25 avril 2020 célèbre la journée mondiale des manchots. Dix-huit espèces de manchots habitent notre planète, essentiellement son hémisphère sud. Du plus grand, le manchot empereur, au petit manchot bleu, ces oiseaux nageurs sont extrêmement attachants, et sont l’objet de nombreuses créations artistiques. Le suivi satellite Argos facilite l’étude de ces oiseaux, non seulement dans les colonies qui sont leurs habitats principaux, souvent situés dans des endroits reculés et inhospitaliers, mais aussi, voire surtout, lors de leurs voyages alimentaires ou migratoires en plein océan.

Depuis le début des années 1990, plus de 2500 manchots ont ainsi été suivis grâce au système Argos par les organismes suivants : University of Washington’s Center for Ecosystem Sentinels (Etats-Unis), CEBC-CNRS (France), Phillip Island Nature Parks (Australie), CCAMLR (un organisme international), Holtzman Wildlife Foundation’s Polar Oceans Research Group (Etas-Unis) et Antarctic Research Trust (un organisme international). Bien d’autres organismes encore utilisent Argos pour étudier les manchots et le travail de tous est important, car les données collectées par le système Argos ont aidé les scientifiques à révéler de nombreux aspects de la vie des manchots jusqu’alors ignorés.

 

Menacés d’extinction

Selon BirdLife International, dix des dix-huit espèces de manchots étaient menacées d’extinction en 2016. Le suivi par satellite Argos est un outil essentiel aux scientifiques et aux gouvernements pour définir des aires marines protégées. Ces réserves naturelles permettent notamment de sauvegarder les nids des manchots, et donc d’aider à la préservation de leurs espèces. Une fois ces Aires marines protégées mises en place, Argos permet de continuer le suivi des manchots pour mieux comprendre tous les aspects de leurs vies et de leurs comportements.

 

5 chiffres clé sur les manchots

Saviez-vous que ce sont plus de 2 500 individus ont été suivis avec Argos depuis 1993 ? Parmi eux, il n’en est pas moins de 12 espèces différentes de manchots : le manchot des Galápagos, le manchot à jugulaire, le manchot papou, le manchot à œil jaune, le manchot de Magellan, le manchot Adélie, le manchot empereur, le manchot royal, le gorfou macaroni, le Gorfou de Moseley, le gorfou sauteur ou encore le manchot pygmée.

1 250 km, c’est le plus long voyage aller-retour réalisé par un manchot de Magellan pour de la nourriture. Ce record a été enregistré par le Centre pour les sentinelles des écosystèmes.

La plus longue durée en mer a été enregistrée par le Parc Naturel de Phillip Island, situé en Australie. Ce record a été réalisé par un manchot pygmée, et il est de 49 jours resté en mer !

Le CNRS a mesuré le record de distance totale parcourue. Ce sont 12 259 km qu’un jeune manchot royal a parcouru en seulement 10 mois.

Ce sont 5 régions dans le monde qui sont particulièrement prisées pour étudier les manchots : l’Australie, l’île Philip Island, la réserve Punta Tombo en Argentine, l’archipel Crozet et les îles Kerguelen au sud de l’Océan Indien, et la péninsule antarctique, la région la plus au nord du continent Antarctique, se situant en dehors du cercle polaire.

 

quelques chiffres clés sur les manchots

 

Quelques articles à lire à l’occasion de la journée mondiale des manchots 

A l’occasion de la Journée mondiale des Manchots, nous vous proposons une sélection d’articles mettant en lumière le travail de quelques organismes scientifiques qui travaillent avec le système Argos pour surveiller et protéger ces oiseaux emblématiques.

 

Les manchots à jugulaire se dispersent tout autour de l’Antarctique

manchots à jugulaire

Les manchots à jugulaire vivent autour de l’Antarctique. Pour mieux comprendre les raisons précises du lent déclin de leur population, des chercheurs de la division de recherche sur les écosystèmes antarctiques de la NOAA ont équipé certains d’entre eux, provenant de trois zones de reproduction différentes, d’émetteurs Argos. Ceci a permis de les suivre pendant l’hiver austral, en comparant les trajets avec des données environnementales.

Lire l’article

 

Les manchots marathoniens de Nouvelle Zélande

manchot Tawaki en Nouvelle-Zélande
Fiordland Peneguin. Courtesy of travelwayoflife

 

La Nouvelle-Zélande abrite plus d’espèces de manchots que tout autre pays au monde. Le manchot Tawaki, également connu sous le nom de Gorfou du Fiordland, est l’une des espèces qui se reproduit sur le territoire néo-zélandais. Avec une population d’à peine 5 500 à 7 000 oiseaux adultes, les Tawaki sont très rares.Cette espèce est classée «Vulnérable » dans la liste rouge de l’UICN.

Lire l’article

Les domaines vitaux des manchots d’Amérique du Sud repéré par Argos

manchot de Magellan dont un avec une balise Argos sur son dos
Credits Antarctic Research Trust

Les manchots de Humboldt et de Magellan vivent en Amérique du Sud. Sur la côte Pacifique, ils bénéficient de la productivité élevée du courant de Humboldt mais sont menacés par la pêche artisanale. Leur suivi par Argos par le Antarctic Research Trust permet de mieux cerner leurs déplacements et soutenir l’établissement d’une Aire marine protégée pour leur conservation.

Lire l’article

 

Un manchot royal champion au long cours

manchots royals
Copyright Charles-André Bost.

Les chercheurs du Centre d’Etudes Biologiques de Chizé (CNRS & Université de Strasbourg) utilisent le système Argos depuis les années 1990 pour étudier les manchots des îles Crozet et Kerguelen. A l’occasion de la Journée Mondiale des Manchots, Charles-André Bost dévoile quelques chiffres clé sur les études menées avec Argos.

Lire l’article

 

La création d’une réserve pour les manchots de Magellan (article en anglais)

manchots à Punta Tombo en Argentine
Copyright Dee Boersma

From 1996 – 2018, the Center for Ecosystem Sentinels tracked 459 penguins from Punta Tombo, Argentina, using the Argos system, shedding new light on home range, foraging patterns, and how climate change influences these animals. Their work made it possible to define a marine reserve to protect Magellanic penguins when they have small chicks.

Lire l’article

 

Comprendre les manchots de la péninsule Antarctique (article en anglais)

manchots sur la glace
© Malgorzata Korczak Abshire

In a project funded by CCAMLR Ecosystem Monitoring Programme, scientists have attached 150 Argos satellite tags to adults and recently fledged penguin chicks from 9 colonies on the Antarctic peninsula. The project makes it possible to identify important winter habitats and to quantify the overlap between these penguins, all of which feed on Antarctic krill, and the krill fishery in the Antarctic Peninsula during the winter.

Lire l’article

 

La protection des petits manchots bleus chez Phillip Island Nature Parks (article en anglais)

manchots pygmée
Copyright Philipp Island Nature Parks.

Phillip Island Nature Parks is part of the UNESCO Western Port Biosphere Reserve and includes wildlife sanctuaries, wetlands, woodlands and coastal scenery.  The research team at Phillip Island Nature Parks has used the Argos satellite system to track more than 600 little penguins since 2005, to learn about this native species to the island and contribute to its protection.

Lire l’article