16.03.2018 Animaux marins

Eric Stéphan et Alexandra Rohr, En savoir plus sur les requins-pèlerins avec Argos

La compréhension et la surveillance des espèces marines sont essentielles au développement de pratiques de gestion cohérentes et efficaces. C’est pourquoi l’Agence française pour les aires marines protégées, désormais rattachée à l’Agence française de la biodiversité, a rapidement pris conscience des avantages des espèces marines de suivi par satellite en collaboration avec des scientifiques. Les études menées par l’APECS (association française dédiée à l’étude et à la conservation des élasmobranches) sur les requins-pèlerins mettent en évidence le grand potentiel des émetteurs Argos. En effet, pour le moment on sait peu de choses sur l’habitat de ces “géants de la mer” à part dans certaines zones côtières. Dans cet article, Eric Stéphan, le coordinateur de l’APECS, et la chef de projet Alexandra Rohr, partagent les premiers résultats de leurs études menées en collaboration avec lAgence française de la biodiversité.

 


 

 

Balises de suivi par satellite Argos par Wildlife Computers qui peuvent être attachés aux requins-pèlerins. Les marques d’archives MK-10 (en bas) enregistrent les données sous l’eau pendant plusieurs mois avant de se décrocher et de remonter à la surface pour transmettre des données. Les balises SPOT remorquées (en haut) transmettent des données chaque fois que l’animal monte à la surface

 

 

 

 


 

Eric Stéphan, Coordinateur de l’APECS

Depuis 2002, Eric a travaillé sur plusieurs projets à l’APECS (Association Française pour la Protection des Sélaciens). Son travail consistait initialement à étudier les requins pèlerins, notamment à travers les projets EcoBask et «Sur les traces du requin pèlerin». Plus récemment, il a mené des études sur les raies dans les eaux côtières dans le cadre du programme RECOAM. Depuis 2015, il continue à travailler en tant que chef de projet scientifique sur certains projets, notamment le projet Pelargos, mais consacre également une partie de son temps à la coordination des différents projets de l’APECS.

 


 

Alexandra Rohr, Chargé de mission

Alexandra est titulaire d’un master en océanographie et environnements marins. Elle a été recrutée par l’APECS en 2014 pour effectuer une synthèse bibliographique des bénéfices des mesures de gestion spatio-temporelles pour la protection des élasmobranches. En 2015, elle rejoint une nouvelle fois l’équipe de l’association pour coordonner le programme scientifique citoyen initié par l’APECS. Elle travaille sur le projet Pelargos depuis 2017.

 


Cette ONG française de recherche et d’éducation est dédiée aux requins et aux raies. Elle travaille à améliorer les connaissances scientifiques non seulement en collectant des données avec Argos, mais aussi via des programmes scientifiques citoyens ou des enquêtes en mer.


Parcours réalisé entre mai 2016 et mai 2017 par Anna, une femelle requin-pèlerin de 6,5 mètres.

Le déploiement d’une balise MK-10 sur un requin-pèlerin.

LES PARTENAIRES DU PROJET PELARGOS