Comprendre le mouvement des rorquals bleus pygmées dans les eaux néo-zélandaises

Photo showing animal with attached Argos transmitter on 9 February 2018 (Krista Hupman, NIWA)

03.10.2018 Animaux marins Comprendre le mouvement des rorquals bleus pygmées dans les eaux néo-zélandaises

Les espèces de cétacés comme le rorqual bleu pygmée sont peu connues, mais elles sont à l’avant-garde des politiques de protection dans le monde. La distribution de ces baleines autour de la Nouvelle-Zélande est étudiée à l’aide des émetteurs et du goniomètre Argos.

Deux sous-espèces de rorquals bleus sont reconnues dans l’hémisphère sud : le rorqual bleu de l’Antarctique (Balaenoptera musculus intermedia) et le rorqual bleu pygmée (Balaenoptera musculus brevicauda). Jusqu’à présent, on sait peu de choses sur la répartition et les mouvements saisonniers des rorquals bleus pygmées dans n’importe quelle partie du monde, y compris en Nouvelle-Zélande, au point que l’Union internationale pour la conservation de la nature considère cette sous-espèce comme « manquant de données ».

Les eaux néo-zélandaises

Bien que les deux sous-espèces soient présentes dans les eaux néo-zélandaises, de précédentes recherches ont permis de déterminer que la baie de Taramaki et la région du détroit de Cook (entre les îles Nord et Sud) sont une zone importante pour les baleines bleues pygmée.  Cependant, le golfe Hauraki et les zones au large d’Oamaru et de Westport ont également été identifiés comme des lieux d’alimentation potentiels.

 

On-effort tracklines and blue whale sighting events collected during the 2018 blue whale voyage. In total during this voyage, 11 blue whale sightings were made consisting of 14 unique individuals. The voyage departed from Wellington, New Zealand on the 28 January and returned to the same port on 10 February 2018.
Trajectoires à l’effort et événements d’observation des rorquals bleus recueillis durant le voyage de 2018. Au total, au cours de ce voyage, 11 observations de rorquals bleus ont été effectuées, soit 14 individus uniques. Le voyage a quitté Wellington (Nouvelle-Zélande) le 28 janvier et est retourné au même port le 10 février 2018 (Kim Goetz, NIWA)

Suivi par Argos

Pour évaluer l’importance relative de la grande région de Taramaki pour cette espèce, les chercheurs ont tenté d’attacher des émetteurs satellites Argos à des rorquals bleus pygmées, afin de suivre leurs déplacements à long terme et leur utilisation de leur habitat. Les chercheurs les ont trouvés plus au sud que les années précédentes, en plus petit nombre, et ne les ont pas observés en surface, probablement en raison des conditions océanographiques anomales de La Niña.  Les températures à la surface de la mer étaient plus chaudes (de 4 à 6 °C supérieures à la climatologie moyenne), les vents d’ouest ont été réduits et, par conséquent, les remontées d’eau ont également été réduites, ce qui a eu un impact significatif sur la productivité élevée caractéristique de la région de Taramaki.

Recherche d’une balise Argos avec le goniomètre

Des émetteurs Argos ont été attachés avec succès à deux animaux au large de Westport. Le goniomètre Argos a bien fonctionné pour localiser à nouveau les animaux après marquage, dans l’espoir de trouver d’autres rorquals bleus dans la région. Bien qu’aucun autre animal n’ait été trouvé, le déplacement des baleines a permis d’évaluer plus à fond l’emplacement et la fixation des émetteurs. Aucun des deux animaux marqué n’a passé beaucoup de temps au site de capture, ni dans la région de Taranaki ; un animal a voyagé vers le nord le long de la côte ouest de l’île du Nord avant que les transmissions cessent et l’autre a traversé le détroit de Cook et fait le tour de l’île du Sud. En raison de la petite taille de l’échantillon et des conditions océanographiques anormales, on ne sait pas si le mouvement de ces animaux est représentatif du comportement typique du rorqual bleu pygmée dans les eaux néo-zélandaises.

 

Tracking data from a satellite tracked blue whale. The green to red gradient reflects the start (green) and end (red) of the track. Note that tag transmissions have not been received from Argos transmitter 46636 (male) since 14 February

 

Tracking data from a satellite tracked blue whale. The green to red gradient reflects the start (green) and end (red) of the track. Note that tag transmissions have not been received from Argos transmitter from transmitter 46657 (sex unconfirmed) since 27 March 2018

Données de suivi de deux rorquals bleus suivis par satellite. Le dégradé de vert à rouge reflète le début (vert) et la fin (rouge) de la piste. Il est à noter que l’émetteur Argos 46636 (male) n’a pas transmis de données depuis le 14 février (à gauche) et l’émetteur 46657 (sexe non confirmé) depuis le 27 mars 2018 (à droite)  (Kim Goetz, NIWA)

Cependant, ces résultats montrent que des mesures de protection qui ne tiendraient pas compte des facteurs océanographiques influençant la répartition et l’abondance des proies ne sont probablement pas efficaces.  L’établissement d’un programme plus vaste pour mieux comprendre le mouvement et l’utilisation de l’habitat par les rorquals bleus pygmées dans les eaux néo-zélandaises ainsi que l’influence des remontées d’eau sur la distribution du rorqual bleu est nécessaire pour les décisions qui sont au premier plan des priorités politiques et sociales.

Remerciements :

La campagne sur le rorqual bleu a été financé par OMV Ltd et le Département de la Conservation et était une collaboration entre NIWA, Blue Planet Marine, Australian Antarctic Division, National Oceanic and Atmospheric Administration, l’Université de l’Oregon, et l’Université d’Auckland. Nous aimerions remercier l’équipage du M/V Star Keys et des bateaux de travail Western pour leur aide et leur expertise sur l’eau. Le Dr Leigh Torres a donné des conseils fondés sur son expérience antérieure de recherche sur le rorqual bleu dans la région. Enfin, nous aimerions remercier Golden Bay Air and Pacific Pilot Training d’avoir offert un soutien aérien pour localiser les rorquals bleus. Les observations en temps réel des rorquals bleus rapportées par le public et les pêcheurs ont contribué à notre succès.

Liens :

NIWA and DOC to embark on blue whale research expedition

Tagged blue whale swims around the South Island

Warmer seas make whales more difficult to find and track

Satellite tracking of blue whales in New Zealand waters

Photo montrant l’animal avec l’émetteur Argos attaché, le 9 février 2018 (Krista Hupman,NIWA)