Deux balises sur un requin : une première mondiale

23.07.2018 Suivi des animaux Deux balises sur un requin : une première mondiale

L’APECS (Association Pour l’Etude et la Conservation des Sélaciens) est une asssociation brestoise dédiée à l’étude et la conservation des requins et des raies. Les membres de cette association utilisent régulièrement des balises Argos pour pouvoir suivre les spécimens sélectionnés afin de mieux comprendre leur comportement. 

En mai dernier, l’APECS a à nouveau marqué des requins avec des balises mais cette fois-ci, les membres de l’association ont jumelée deux balises (SPOT & MiniPAT) sur un même animal. Ce processus est utilisé pour la première fois sur des requins pèlerins et va permettre d’éclaircir des zones d’ombres quant au comportement de cet animal lorsqu’il reste immergé durant de longues périodes.

 


« A notre connaissance,  explique Alexandra Rohr, chargée de mission, ce double marquage est vraiment une première. Ça a été fait sur les requins baleine, mais pas sur les requins pèlerins. La balise SPOT indique la position du requin quand celui-ci se retrouve en surface. La MiniPAT va nous permettre elle d’enregistrer différents paramètres telle que la pression, la température de l’eau et la luminosité. […] Ça a beau être un énorme poisson, finalement on a très peu d’information sur la biologie, l’écologie de l’espèce, déplore la chargée de mission. En hiver par exemple, comme il n’est quasiment jamais en surface, on ne sait pas du tout où il se trouve. »


 

Liens utiles:

Site de l’APECS

Article FR3 Bretagne « Bretagne : la pose de balises sur des requins pèlerins, une première mondiale »

© photo : Pose d’une balise sur Mari B, femelle requin de 6,50 mètres. / © M.SIMONET-APECS