Actualités

flying-foxes argos tags

27.11.2017 Mammifères terrestres Une meilleur connaissance des chauves-souris grâce au système Argos

Les roussettes (Pteropodidae) sont de grandes chauves-souris capables de voler sur de longues distances. La conservation et la gestion efficaces de celles-ci sont limitées par le manque de connaissance de leur écologie, en particulier des modèles de mouvement à grande échelle spatiale. Grâce à des études de recherche, nous savons que les chauves-souris peuvent voler plus de 100 km par jour et migrer plus de 1 000 km en moyenne par saison. Par conséquent, ils sont l’un des vecteurs considérables des maladies infectieuses virales à travers les nations. Dans ce contexte, le GOI * a demandé à l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) d’initier le projet de collaboration Indonésie-Japon à l’IPB pour mener des études écologiques et leur implication dans les maladies infectieuses virales et autres. Ce projet est une collaboration entre l’Institut Pertanian Bogor (Université agricole de Bogor) et la JICA (Agence japonaise de coopération internationale).

Des chercheurs indonésiens et japonais vont mener des recherches sur la relation entre les chauves-souris et la rage ainsi que d’autres infections virales par le biais d’un programme de coopération technique. Dans le cadre du projet, la capacité de recherche des homologues indonésiens dans le domaine de la rage et d’autres maladies infectieuses virales dérivées devrait être renforcée. Ce projet a utilisé le système satellitaire Argos. La télémétrie par satellite est largement utilisée pour suivre les mouvements des animaux, elle permet d’analyser le mouvement des chauves-souris, les données climatiques, météorologiques, topographiques et les changements d’utilisation des terres dans et autour de leurs sites de repos.

Publications scientifiques (en anglais)

  • « Potential risk of viral transmission from flying foxes to domestic animals and humans on the southern coast of West Java, Indonesia » by Dr. Chaerul Basri /FKH IPB was accepted in The Journal of Veterinary Medical Science in 2017.
  • “Daytime behavior of Pteropus vampyrus in a natural transmission” by Ms. Yupadee Hengian / Nagoya University was accepted in The Journal of Veterinary Medical Science in 2017

* Le GOI envisage de prendre des mesures appropriées en collaboration avec toutes les institutions indonésiennes et les organisations internationales telles que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’Organisation mondiale de la santé (ci-après dénommée « OMS »), etc.

JICA Press release

https://ipb.ac.id/page/research/