Témoignages

Pas de contenu pour le moment

Depuis quelques années, l’un des problèmes majeurs des ours polaires est la diminution spectaculaire de leur habitat, c’est-à-dire de la glace de mer arctique, pendant l’été. Les ours sont alors dans des conditions extrêmes et doivent se rendre sur les terres, car la glace de mer se retire beaucoup trop rapidement vers le nord. Les émetteurs Argos permettent de surveiller les habitats saisonniers, les comportements de groupes familiaux incluant des oursons d’âges variés, ainsi que de femelles isolées.

Depuis 2010, l’Institut d’écologie et d’évolution A. N. Severtsov de l’Académie des sciences de Russie étudie les ours polaires à l’aide de colliers émetteurs Argos. Les études menées en 2018 ont montré que les femelles avec des oursons de l’année quittent leur tanière de reproduction, située sur terre, plus tôt pour passer l’été sur la glace de mer dérivante, près de polynies et de chenaux de la glace de mer.

Sur les îles, ou sur les côtes du continent, on voit souvent des mâles, ou des femelles avec des petits d’un ou deux ans, à la recherche de maigres repas de végétation, de lemmings, d’œufs ou de poussins dans les nids… Ils sont à la recherche de nourriture dans les estuaires ou les chenaux à marée basse, notamment de restes de mammifères marins ramenés par la mer. C’est une période difficile pour les animaux, mais la plupart s’adaptent aux longs séjours à terre. Les animaux les plus vulnérables, qui finissent par mourir d’épuisement, sont des individus solitaires âgés de 2 ou 3 ans qui n’ont pas réussi à s’adapter à temps à vivre et chasser seuls.

Track on Ice of four polar bears (credits A. N. Severtsov Institute of Ecology and Evolution of the Russian Academy of Sciences)
Trajectoires de quatre ourses polaires sur une image satellite visible qui montre la glace (crédits Institut d’écologie et d’évolution A. N. Severtsov de l’Académie des sciences de Russie)

Analyses des suivis

Summer Tracks of two polar bears (credits A. N. Severtsov Institute of Ecology and Evolution of the Russian Academy of Sciences)
Déplacements estivaux de deux ourses polaires (crédits Institut d’écologie et d’évolution A. N. Severtsov de l’Académie des sciences de Russie)

L’utilisation de colliers Argos sur les îles Shokalsky et Vilkitsky en juin 2018 pour étudier les déplacements de deux ourses polaires solitaires a permis de montrer qu’elles se déplacent intensivement entre les îles, nageant 100 à 150 km, en cherchant en permanence de la nourriture.
L’analyse des activités et des déplacements de la femelle équipée sur l’île Shokalsky a par exemple montré qu’un jour après avoir été équipée avec le collier, elle a investigué la partie nord de l’île. Puis elle a nagé vers la péninsule de Yavay, et s’est déplacée de la côte est de cette péninsule jusqu’aux îles près du cap Peschany. Après quelques jours dans la zone, elle est revenue dans la partie sud de l’île Shokalsky. Plus tard, cette femelle fouillait les parties nord-est et nord-ouest de la péninsule de Yavay, se déplaçant principalement le long de la côte, ne s’en éloignant jamais de plus de 1 à 2 km. À la mi-octobre, elle a commencé à migrer vers le nord, mais a attendu la formation de glace sur l’île Shokalsky. Dès que la mer a été gelée, elle a nagé vers la glace fraîche et s’est dirigé vers les hautes latitudes.

Complete track of the polar bear
Trajet complet d’une des ourses polaires
Track of one of the polar bear (2018/06/28, beginning of the tracking) vs ice in Argos web
Trajet de l’ourse le  2018/06/28, au tout début du suivi, superposé à de la concentration de glace dans Argos web
Track of one of the polar bear (2018/09/30, end of Summer) vs ice in Argos web
Trajet de l’ourse le  2018/09/30, à la fin de l’été; superposé à de la concentration de glace dans Argos web
Track of one of the polar bear (2019/01/19, end of the tracking) vs ice in Argos web
Trajet de l’ourse le  2019/01/19, à la fin du suivi, superposé à de la concentration de glace dans Argos web

 

 

24.04.2019 Suivi des animaux Bonne Journée mondiale des Manchots

Dix-huit espèces de manchots habitent notre planète, essentiellement son hémisphère sud. Du plus grand, le manchot empereur, au petit manchot bleu, ces oiseaux nageurs sont extrêmement attachants, et sont l’objet de nombreuses créations artistiques.  Le suivi satellite Argos facilite l’étude de ces oiseaux, non seulement dans les colonies qui sont…

24.04.2019 Happy World Penguin Day from Argos

There are 18 species of penguins worldwide, living almost exclusively in the Southern Hemisphere. From the noble Emperor penguin to the smaller, Little penguins, these aquatic birds are extremely endearing and inspiring creatures. Argos satellite tracking has made it possible to study penguins not only in their remote and inhospitable (in…
Little penguins. Copyright Philipp Island Nature Parks.

23.04.2019 Protecting little penguins with Phillip Island Nature Parks

Phillip Island Nature Parks is a unique nature reserve, located on Australia’s Phillip Island, just a two hours’ drive from Melbourne. It is part of the UNESCO Western Port Biosphere Reserve and includes wildlife sanctuaries, wetlands, woodlands and coastal scenery.  Phillip Island Nature Parks has used Argos satellite…

23.04.2019 Suivi des animaux Establishing a marine reserve for Magellanic penguins

From 1996 – 2018, the Center for Ecosystem Sentinels tracked 459 penguins using the Argos system, shedding new light on home range, foraging patterns, and how climate change influences these animals. Data collected has been used to design marine protected areas in the Province of Chubut, Argentina. A reserve at…
Photo copyright: Malgorzata Korczak Abshire

23.04.2019 Suivi des animaux Understanding penguin populations on the Antarctic peninsula

The Commission for the Conservation of Antarctic Marine Living Resources (CCAMLR) was established by international convention in 1982 with the objective of conserving Antarctic marine life. The CCAMLR Ecosystem Monitoring Program (CEMP) was established to detect changes in the krill-based ecosystems, providing a basis…
polar bear

18.04.2019 Animaux marins De nouveaux comportements pour les ours polaires en été

Depuis quelques années, l’un des problèmes majeurs des ours polaires est la diminution spectaculaire de leur habitat, c’est-à-dire de la glace de mer arctique, pendant l’été. Les ours sont alors dans des conditions extrêmes et doivent se rendre sur les terres, car la glace de mer se retire beaucoup trop…
polar bear

18.04.2019 Animaux marins Argos sheds light on polar bears’ changing summer habits

For some years one of the major problems of polar bears has been the dramatic reduction of their habitat, i.e. Arctic sea ice, during the summer time. The bears are thus faced with extreme conditions and must go inland, since the sea ice is retreating North too quickly. Argos PTTs…
Ocean Business

08.04.2019 Flash Info Argos at Ocean Business in Southampton

The CLS Telemetry team will attend the Ocean Business trade fair in Southampton, UK, one of the UK’s premier ocean science and technology events, from April 9th-11th. Our teams will be present on Booth A12. Stop by to discuss your upcoming projects and learn about how Argos…
Ocean Business

08.04.2019 Flash Info Argos au salon Ocean Business 2019

Les équipes de CLS seront présentes au salon Ocean Business à Southampton, du 9 au 11 avril 2019. Ocean Business est l’un des plus grands événements dédiés aux sciences et technologies de l’océan au Royaume Uni cette année. Venez nous voir sur notre stand, A12, pour nous parler…
An Asian houbara equipped with an Argos PTT (Credits R. J. Burnside)

02.04.2019 Oiseaux Préserver les outardes

L’outarde de Macqueen est un oiseau très adapté à son environnement aride, avec des plumes qui le camouflent parfaitement et peu de prédateurs naturels. Cependant, il est traditionnellement chassé à l’aide de faucons dans la péninsule arabique. Avec l’augmentation de cette chasse, il est maintenant menacé. Le suivi par Argos…